Le guide du One Up Shad Sawamura (Comment bien choisir sa couleur ?)

Très honnêtement, j’en avais marre de déranger l’ami Nicolas Guichon (team ultimat fishing et magasin JC PECHE à Roanne) tous les quatre matins pour lui poser toujours le même type de question : « Quelle couleur de One Up Shad dois-je choisir pour pêcher l’étang de la Tourbière, l’eau est à 13 degrés, le PH est acide et les brochets sont éduqués »…Ou bien encore «  Cet été, l’eau du barrage est vraiment verte, les sandres boudent les coloris classiques, t’as pas une idée ? ». Il me devait un petit service, c’est donc tout naturellement que j’ai sauté sur l’occasion pour lui  commander un petit article sur l’utilisation de ce leurre souple si mystérieux. Pour le rédiger, Nicolas – qui est un garçon très consciencieux- s’est fait aider par Bruno Pebe et Nicolas Cadiou. Plus tard, lorsque l’article me fut envoyé, je l’ai trouvé d’une telle qualité (des patterns exceptionnels  y sont dévoilés ) et il apportait tellement de réponse, que la pensée de le garder pour moi me traversa l’esprit. Mais bon, « Défis de Pêche » est un site de partage, alors merci « au gang de Belle-île » pour ce travail exceptionnel sur l’un des meilleurs shad au monde : le One Up Shad Sawamura !

Salutations sportives

Antoine Pagnon

 

 

Le guide du One Up Shad Sawamura (Comment bien choisir sa couleur ?)

Par Nicolas guichon

Depuis plus de 10 ans maintenant le petit bijou de la maison artisanale de Mr Sawamura fait partit du haut gratin des leurres souples nationaux et même internationaux. Sa disponibilité en tailles (7 tailles du 2’’ au 10’’) et en couleurs (environ 75 couleurs à l’heure actuelle) permet de faire face à pratiquement toutes les situations. Tous les carnassiers, qu’ils soient d’eau douce ou salée, peuvent se faire piéger par ce leurre souple. Sa diversité (tailles et couleurs) est sans doute un atout indéniable pour beaucoup de pêcheurs aguerris mais peut également être une source d’interrogations, devant un choix si important, pour les moins expérimentés. Ainsi nous allons essayer ci-dessous de décrypter ce code de 75 couleurs en se basant sur des approches personnelles, des regroupements de pêcheurs (de renom ou non) ou même simplement en se basant sur l’aspect « physique / scientifique ». En aucun cas ceci ne constitue une formalité, c’est plutôt une aide basée sur une dizaine d’années d’expérience.

 

#11 One Up Shad water melon pepper : indéniablement l’une des meilleures couleurs pour pêcher le black-bass. Les tailles 3, 4 et 5 auront ma préférence, monté sur un hameçon Decoy worm 102 pour la prospection il fera des merveilles.

 

 

#12 One Up Shad noir : très peu employé par la majorité des pêcheurs aux leurres, il a pourtant une bonne carte à jouer. Sur les pêches de Bass du début de saison, un 2’’monté sur une petite jighead ronde et traîné à proximité du fond lors des profusions de têtards, il sera l’arme absolue. A l’opposé sur des pêches hivernales de crue, en grande taille ce sera un joker qu’il ne faudra pas négliger pour prendre du sandre en eau trouble…. Parfaite imitation du poisson chat il pourra aussi faire craquer quelques silures… Le coloris préféré de quelques pêcheurs de loups et de bars pour pêcher la nuit : à méditer !

 

 

#20 One Up Shad chartreuse F: ce coloris vert pomme fait partie des coloris pionniers de la gamme. Utilisé à toutes les sauces il aura fait prendre toutes les espèces. Pour ma part son utilisation en taille 2 et 3’’ est vouée aux pêches de perches alors que les tailles 5 et 6’’ seront parfaites pour les pêches de brochets.

 

 

#27 One Up Shad silky white : le blanc reste pour bon nombre d’entre vous une couleur passe partout, et surtout l’une des valeurs sûres pour le sandre…. Encore plus en eau chargée de matières en suspension.

 

 

#35 One Up Shad red red flakes : c’est ici une couleur que l’on retrouve peu dans les boîtes de pêcheurs, ce rouge vers de vase sera pourtant pour certains une très bonne couleur pour les perches (en 3’’), une teinte très agressive pour les brochets de certains plans d’eau (tailles 5 et 6’’) et enfin une couleur de fin de saison pour les sandres en fleuve….

 

 

#37 One Up Shad pink fluores : couleur atypique qui fait sourire beaucoup, voir même rigoler certains, il devient redoutable dans une eau légèrement laiteuse et même exceptionnel sur les pêches de truites lâchées de début de saison (taille 2’’ évidemment).  Mais pas que ! … dans les profondeurs de Sanguinet (eau pourtant très claire) il fera malheur sur les grosses bossues et les sandres.

 

 

#42 One Up Shad wakasagi : ce coloris crème gorgé de paillettes argent est un peu le mal aimé, on lui préfère souvent le #27 ou 44 mais il a sa carte à jouer lorsque les deux coloris précédents apparaissent comme trop « flashy ». Sa couleur assez terne, permet notamment de déjouer la méfiance de poissons trop sollicités en fin de crue lorsque l’eau commence tout doucement à s’éclaircir : la teinte du leurre est la même que celle de l’eau… 😉

 

 

#43 One Up Shad oïkawa : Ce bleu/gris pailleté prend place lorsque vous avez besoin d’un bleu opaque (en fonction de certaines conditions de luminosité) pour palier les transparents bleutés habituels utilisés sur les lacs alpins. Redoutable également sur les perches en taille 3’’ dans les zones où le fond est constitué de cailloux sombres, comme sur les bordures de canaux.

 

 

#44 One Up Shad clear rain F. : C’est LE transparent pailleté de la gamme, excellent en eau claire et par temps ensoleillé pour les brochets. En grande taille c’est le pattern d’un guide de pêche bien connu qui officie sur les lacs alpins !

 

 

#45 One Up Shad water melon pepper et  #46 : ces deux green pumpkin parsemés d’un mélange de  paillettes plus ou moins grosses de couleurs noires, or etc… restent efficace sur les pêches de Bass lorsqu’il faut trouver LE détail qui fait la différence (par rapport à un simple watermelon ou green pumpkin). En petite taille dans une eau verte ou au travers des herbiers ils sauront sans nul doute séduire les perches embusquées de l’été.

 

 

#48 et 67 One Up Shad ochi ayu : deux couleurs olive complémentaires, l’une très opaque et l’autre relativement claire à transparente, elles seront parfaites pour les eaux estivales stagnantes où les cyanobactéries auront pris le dessus donnant un aspect vert à l’eau. Mimétisme garanti ! Lors de pêche fine et technique où la discrétion est de mise au travers des herbiers elles seront également vos alliées en petite taille pour débusquer perches et chevesnes.

 

 

N’oublions pas dans la même famille le #62 One Up Shad waka ayu : même utilisation mais il sera à préférer lors des temps très ensoleillés afin de faire briller son ventre très pailleté !

 

 

#50 One Up Shad neon fish : une couleur surprenante par ses changements de couleurs selon l’éclairage… Peut vous sortir de l’embarras lorsque vous êtes sans idées !

 

 

#51 One Up Shad scuppernong : Cette couleur coca cola assez opaque est un must pour moi dans les tailles 2 et 3 pouces pour pêcher les perches. Très utile en trailer de jig de la même teinte elles ne résisteront pas !

 

 

#58 One Up Shad gripan shad : c’est par chez nous ce que l’on a appelé le coloris « goujon », incontournable sur les pêches de bar (atlantique ou méditerranéen), il sera l’une des valeurs sûres que beaucoup de pêcheurs de sandre oublient. Son contraste dos sombre ventre clair vous permettra de l’utiliser à toutes les sauces (eau claire ou chargée) : une mention spéciale au 6’’ utilisé en fin de crue ! Très bon coloris à bar en Atlantique mais SURTOUT dans la Manche.

 

 

#59 One Up Shad blue gill : l’atout de ce coloris est sans nul doute le mélange en taille et couleur des paillettes qui change l’aspect du leurre en fonction de sa position et de sa luminosité. Très bon pour la truite ! Très bon aussi dans les grandes tailles pour les brocs en eau claire (lacs alpins…)

 

 

#60 One Up Shad baby bass : Encore un coloris phare de la gamme tellement sa polyvalence est grande : les grandes tailles pour le brochet, en weightless sur Decoy worm 102 sur un 4’’ pour skipper les frondaisons à la recherche de bass, pêche de gratte pour le sandre, il sera aussi l’une de vos valeurs sûres sur le bar !!! A avoir obligatoirement dans sa boîte.

 

 

#61 One Up Shad rainbow trout : cette couleur qui fait penser à une truite sera naturellement bonne pour pêcher les salmo en rivière mais pas que ! Lorsque vos eaux de barrage seront claires, que la discrétion est obligatoire et que les autres pêcheurs utilisent les #64 ou 89 : pensez à lui ! Il trouve aussi sa place lors des pêches de brocs en lac alpin…

 

 

#63 One Up Shad problue shad : ici on envoie du lourd, ce bleuté transparent ne peut pas ne pas avoir sa place dans votre boîte !! En eau claire c’est l’ablette parfaite. Les perches en linéaire ne pourront pas lui résister (en Saône par exemple il me serait impossible de faire sans) ; les brochets des eaux cristallines du lac du Bourget, Serre-Ponçon, Annecy etc… ne lui diront pas merci ! Il fait donc partie des incontournables en eaux douces toutes espèces mais que dire des pêches en mer !!! Bars, vieilles, maquereaux espagnols, pélamides etc…n’en feront qu’une bouchée ! Sans aucun doute il fait partie des trois meilleurs couleurs à utiliser pour les bars où que vous soyez ; la plus réputée pour le bar en Bretagne.

 

 

#64 One Up Shad clear wakasagi et 89 tinsel brown : en lac de barrage avec des eaux claires et un fond ocre les percidés en raffolent (sur Villerest et Grangent ce sont deux valeurs sûres quand vous commencer la pêche et que vous n’avez pas d’infos). Le wakasagi, légèrement transparent, remplit de paillettes argent au niveau du ventre sera idéal en forte luminosité en pleine journée. En revanche le tinsel brown, plus sombre, jouera la carte de la discrétion.

 

 

Si vous êtes pointilleux et que votre boîte regorge de couleurs marron alors il ne faudra pas oublier #87 pollak avec son ventre irisé et le #91 french wakasagi, très clair dépourvu de paillettes. Ce dernier en petite taille (2 et 3’’) n’aura pas son pareil utilisé en drop shot dans un banc de perches ! ATTENTION ce #91 est également la botte secrète de quelques spécialistes du bar par forte luminosité…

 

 

#65 One Up Shad funa: ce dos noir ventre transparent paillettes argent est la déclinaison parfaite du poissonnet de notre imagination (un dos sombre avec les flancs blancs brillants). Pour ma part il tiendra une place importante dans les eaux claires où le fond est noir faisant ainsi apparaître une eau comme sombre.

 

 

#66 One Up Shad golden shiner : c’est le complémentaire au #65 mais avec des paillettes or. Je lui préfère les conditions de faible luminosité (coups du matin et du soir) où il est plus performant que le #65. Sur une fin de crue il saura vous sortir d’une situation difficile… et je pense que les paillettes or y sont pour beaucoup…

 

 

#68 One Up Shad weak wakasagi : Une couleur qui ressemble au célèbre gripan shad mais avec une tonalité plus verte.

 

 

#69 One Up Shad blue flake : S’il y a bien une couleur qui m’a bluffé au départ c’est elle ! Adepte du pro blue le #69 lui est parfois supérieur. Quand vous souhaitez que la démarcation dos/ventre de votre leurre bleu soit plus marquée, quand vous voulez que votre problue soit à peine plus brillant c’est LA couleur qu’il vous faut ! Un coup de marqueur noir sur le paddle caudal et baigné dans les eaux estivales du Rhône vous vous retrouvez avec une imitation parfaite du chevesne 😉 Bien évidemment ce contraste est aussi valable pour les pêches de brochet dans les grands lacs Rhône-alpins ou du sud-ouest.

 

 

#70 One Up Shad chart shad : tout est dans le nom ! Comment aller pêcher le black bass sans avoir des leurres de cette couleur dans sa boîte ?!! Complément idéal et de toujours au green pumpkin black pepper. Très très bon en mer, en particulier pour pêcher les bars ou loups sur les herbiers.

 

 

 

#71 One Up Shad yellow chart : Voici LE coloris qui a fait tout basculer ! Ce chartreux lors de son arrivée dans la gamme a fait exploser (n’ayons pas peur des mots !) les prises de sandres dans nombreux lacs de barrage. Toutes les tailles, tous carnassiers un MUST où l’on ne peut absolument  pas passer à coté.

 

 

#72 One Up Shad white pepper et #80 white pepper belly : ce sont les deux salt and pepper de la gamme, les inversés (blanc ventral irisé / dos transparent paillettes noires… et vice et versa), pêche délicate en eau claire. Lorsque vous pêchez des percidés qui se nourrissent d’alevins de petits sandres (préférence au #72) il ne faudra pas les oublier !

 

 

#73 One Up Shad pink chart : notre « fraise / citron », les premiers temps il est vrai que j’étais un peu réticent mais j’ai vite changé d’avis. Sur les étangs ou l’eau est teintée par les sédiments les brochets ne le laisseront pas passer. En pêche hivernale il trouvera son apogée lorsque l’eau chargée de votre rivière ou lac de barrage commencera à s’éclaircir (aspect trouble teinté mais tirant sur le blanc : je sais ce n’est pas clair mais difficile à expliquer). Vous verrez que l’association de ces deux couleurs agressives mais plutôt pâles est bluffante ! C’est également un excellent coloris en mer pour rechercher les lieux et les maigres.

 

 

#74 One Up Shad lemon flakes : c’est le jaune pâle de la gamme, personnellement je l’utilise en variante au blanc car dans l’eau il apparaît clair, mais moins flashy, c’est finalement un jaune discret avec ses paillettes argent qui vous permettra de vous distinguer légèrement sur un fond sombre. A l’opposé on retrouve le jaune fluo de la gamme, le #118. Ici on attaque du vrai lourd !! Cette couleur issue du hazedong de Megabass (solid chart) fera craquer tous les poissons : sandres, brochets et perches ne lui diront pas merci, croyez moi ! Très tôt le matin, temps pourris, eau sombre : vous voulez un leurre voyant : appelez le 118 (« 218 sic ») !!!

 

 

Chez Sawamura on a utilisé l’orange sous toutes ses variantes. Le plus simple, le coloris #75 orange, orange fluo très vif, opaque, agressif,  sera utilisé comme met de choix pour le silure et le brochet. Utilisé le également lors du plus fort pic de crue lorsque votre eau est très chargée en matières en suspension. C’est aussi un des meilleurs coloris pour les pêches du maigre et du denti, même en eau très claire.

Lorsque l’eau commence à s’éclaircir, si un rayon de soleil apparaît je troque le #75 pour le #104 orange glitter. Orange sur le dos il présente un ventre transparent pailleté argent, plus discret il saura capter la moindre pépite de soleil pour redéclencher des touches.

 

Comme dans beaucoup de marques, les associations de couleurs avec notre orange sont toujours très prenantes. Les bicolores vert/orange  #76 orange green et 81 perch sont excellents sur les brocs en grande taille. Le vert pomme auquel ils sont très réceptifs associé à  ce orange fluo  qui lui donne cette pointe d’agressivité : au top !! Orange sur le dos ou ventral à vous de choisir. Etant plus cartésien, je prêche pour le ventral. En taille 3’’, les perches postées dans les endroits sombres (ponton, falaise, épaisse frondaison etc…) ne resteront pas indifférentes… Evidemment les gros sandres de janvier de Seine en fond régulièrement les frais. Si vous cherchez un coloris similaire mais sans paillettes, moins brillant vous pourrez alors vous retournez vers le #111 chart ghost orange.

 

 

 

#77 ce One Up Shad green pearl joue les discret de l’été. Dans les eaux très claires estivales son atout sera sa capacité à se fondre dans le décor. A peine perceptible, il sera le roi des pêches délicates tout carnassier, même chevesne… Un coloris très efficace pour le bar sur les pêches de début de saison.

 

 

 

Dans le même genre vous trouverez le #99  green apple avec paillettes argent et le #123 avec ces paillettes or. Comme le disait si bien Mr Henri Limousin : « il vaut mieux utiliser la teinte dorée par temps ensoleillé et la teinte argentée par temps couvert »… cela vous donne une petite idée des conditions de temps dans lesquelles vous pouvez les utiliser.

 

#78 One Up Shad iwashi : dans les eaux bleutées des lacs alpins, le soleil battant son plein, si vous souhaitez trouver un compromis avec un pro blue #63 et un leurre brillant très pailleté #44, vous ne serez pas déçu !! Autre cas de figure, les bars de l’atlantique se feront un malin plaisir à le sanctionner lors de votre cranking. En effet c’est une bonne alternative  au #63 pour apporter plus de contraste par faible luminosité ou pêche profonde.

 

 

#79 One Up Shad glow white : c’est le phosphorescent de la gamme one up. Comme tout leurre avec cette propriété il trouvera son utilisation pour les coups du matin et du soir, à conditions de ne pas oublier de le charger en lumière pour une meilleure attraction. Sur des pêches délicates nous lui avons également trouvé une place sur des pêches de brochets dans les grands lacs de l’Est de la France (Bourget, Serre-Ponçon et surtout Annecy…).

 

 

#82 One Up Shad bloody chart : Bon coloris à perches et à truites de lâcher dans les petites tailles, il est également très bon dans les grandes tailles pour traquer les lieux et les morues.

 

 

#83 One Up Shad pink back glitter belly: méfiez vous des coloris roses. Souvent critiqués ou rabaissés à cause de préjugés, ils apparaissent performants pour la traque de pas mal d’espèces. Comme le coloris #37 avec son rose plus vif et ses paillettes argent ventrales il sera de la partie pour pêcher les truites surdensitaires. Une eau faiblement teintée ou laiteuse avec un rayon de soleil devront vous inciter à le mettre au bout de votre ligne. En rock fishing méditerranéen il fera sortir les gobies de leur caverne rocheuse. Pour le bar, c’est un bon coloris pour les pêches effectuées en récupération rapide ; utilisation le matin, soir et par faible luminosité. Ainsi, c’est un coloris à ne pas négliger qui peut tout prendre mais il faut l’utiliser  dans les bonnes conditions.

 

 

#84 One Up Shad olive green glitter : cette subtile alliance d’un dos marron très sombre avec un ventre chartreux poivré noir permet aux indécis de mettre au bout de leur ligne un leurre discret mais qui sait susciter l’attention 😉 Il est également très intéressant en mer pour pêcher les plateaux rocheux par mer sale et eau chargée en particulier dans les zones d’influence des grands estuaires.

 

 

 

#85 One Up Shad purple silver glitter que l’on appelle ici dans le roannais le « mémé », à cause de cette couleur violine agrémentée d’un poivre et sel, sera de votre coté lorsque vous chercherez les carnassiers dans les eaux claires avec beaucoup de luminosité. Idem pour son utilisation en mer, il est parfait pour pêcher les bars sur les plages. Si le ciel est dégagé mais que le soleil ne donne pas, préférez lui son homologue #114 qui est dépourvu de paillette. Deux coloris naturels à souhait !

 

 

#86 One Up Shad apple green flakes : En deux mots, les détails qui peuvent faire la différence ! C’est un vert/jaune fluo transparent avec des paillettes rouges et noires. Comme tous les coloris de ce style, on lui préférera les temps couverts, un faible éclairage : un coloris agressif susceptible de séduire perche, sandre et brochet.

 

 

#88 One Up Shad violet chart : Association de malfaiteurs !!! L’association du dos violet avec un ventre jaune transparent n’est plus à prouver !! Deux coloris qui s’opposent, qui tranchent bien le leurre dans la longueur : un joker pour certain sur les sandres, un classique pour d’autre. Pour exemple, il passe très bien dans les eaux du Rhône……

 

 

#90 One Up Shad Psychadelic : lui c’est celui qui porte le mieux son nom !!! Il rend les  fous. Ce vert fluo est très rapidement monté dans le top 5 des pêcheurs de percidés, limite à détrôner le #71. Plus flash, plus lumineux il a tout pour les séduire. Personnellement, il m’est également même arrivé de capturer des black bass dans des plans d’eau en fin de saison. A avoir absolument dans sa boîte… si cela n’est pas déjà fait !

 

 

#98 One Up Shad tree frog : Un bon coloris pour les pêches lentes et les eaux froides. Il se démarque également dans les eaux « laiteuses » (en plage après un gros coup de vent ou en rivière dans les eaux de fonte des neiges).

 

 

#100 One Up Shad aji silver glitter : C’est un excellent coloris pour pêcher les plateaux rocheux en mer, il est également très efficace sur les brochets dans les eaux tourbeuses.

 

 

#101 One Up Shad cherbourg glitter et #103 blue gold glitter sont deux coloris avec des associations de bleu foncé profond sur le dos, l’un avec un ventre transparent pailleté noir et argent l’autre avec un ventre chartreux pailleté noir. Ce type de bleu est très utilisé sur les pêches hivernales en profondeur (la longueur d’onde de celui si lui permet de rester visible en profondeur). Si le #101 apparaît comme plus naturel (et pourrait être utilisé en eau salée) ma préférence va au #103 dont l’association avec ce jaune chartreux  m’a permis de prendre nombre de poisson sur des pêches de janvier et février (fermeture décalée dans ma région) lorsque les eaux stagnantes des barrages deviennent très froides et les poissons quasi léthargiques se dirigent vers les grands fonds. ATTENTION : il peut être pour certain le tout meilleur coloris pour les pêches de lieus… peu de pêcheurs l’ont compris pour le moment mais ceux qui l’ont essayé n ‘en démordent pas !

 

 

#102 One Up Shad pearl blue flakes et #105 pearl white glitter : Deux coloris naturels clairs avec le dos blanc et le ventre transparent, le premier avec des paillettes bleutés qui aura sa place en hiver ; l’autre avec de grosse paillettes argent pouvant être utilisé toute saison où il saura capter le peu de luminosité ambiante.

 

 

#106 One Up Shad green lemon glitter : Très bon coloris pour pêcher les bars sur les plages par forte luminosité.

 

 

#107 One Up Shad yellow chart glitter : Variante du classique #71 avec un ventre transparent pailleté. On l’utilisera surtout par eau claire et forte luminosité.

 

 

#110 One Up Shad green flakes chart : Une variante intéressante des coloris à base de vert ou de chartreux. Intéressant en linéaire sur une tête plombée qui lui apporte du rolling.

 

 

#112 One Up Shad ghost aji : Un bon coloris pour les zones rocheuses ou caillouteuses. Très efficace en mer dans les goémons et les laminaires.

 

 

#113 One Up Shad ghost green : Le complément idéal au #63 en mer sur le bar. Souvent quand les bars refusent les dos bleus, c’est des dos verts qu’il faut leur proposer… Très efficace en taille 3, 4 et 5 sur les zones à lançons.

 

Au cours de l’année Ultimate Fishing et Sawamura ont sorti 11 nouvelles couleurs dans le but de répondre aux demandes de leurs clients. A l’heure où j’écris ces lignes, il est trop tôt pour tirer des conclusions néanmoins je peux vous donner quelques pistes pour certaine où les résultats sont probants :

 

 

#115 One Up Shad akakin : Cette couleur a été élaborée dans le but de pêcher toutes les eaux acides types lac du cantal etc… également très bonne couleur à truite en grande rivière.

 

 

#116 One Up Shad pink pearl : Coloris d’eau claire fonctionnant surtout par faible luminosité, tôt le matin ou tard le soir par période d’eau chaude.

 

 

#117 One Up Shad mango pepper : Un grand classique pour le sandre par tout type d’eau.

 

 

#118 One Up Shad solid chart : Basé sur la couleur du hazedong de Megabass, ce jaune fluo opaque a été excellent tout l’hiver sur les sandres.

 

 

#119 One Up Shad army : Développer pour être le plus naturel possible, ce vert se rapproche du coloris lançon et fait un carton sur les bars.

 

 

#120 One Up Shad ripe pumpkin : Il a fait merveille sur la Seine pour les sandres même dans les conditions très difficiles d’eau claires cette dernière année. Excellent aussi en mer sur les maigres et les dentis.

 

 

#121 One Up Shad girelle : Demande spéciale des pêcheurs de dentis, probablement le coloris le plus régulier de toute la gamme pour ce poisson !!!!

 

 

#122 One Up Shad shadow grey : Il est indispensable pour les eaux claires et par ciel bas !

 

 

#123 One Up Shad clear green gold : Fonctionne sur tous les poisons d’eau douce et de mer, il a rapporté à certains d’entre nous de nombreux bars en 2016.

 

 

#124 One Up Shad silver mint candy : Certainement le plus moche de la gamme mais il sait déclencher les percidés dans pas mal de situations.

 

 

#125 One Up Shad AP34 : Un coloris se rapprochant de “l’hurume” de chez Megabass, c’est un coloris d’eau profonde où tous les bleus font merveille. Bon coloris pour les pêches de bars par faible luminosité ainsi que la nuit.

 

Voilà notre tour d’horizon des couleurs disponibles à l’heure actuelle chez Sawamura. Bien évidemment chacun de par sa situation géographique, les milieux où il pêche, les poissons recherchés etc… aura rencontré des cas de figures différents, dans lesquels une couleur aura trouvé une utilisation autre que celle énoncée ci-dessus. Et c’est bien là la GRANDE force d’adaptation de CE LEURRE MAGIQUE : la POLYVALENCE !!

Un grand merci pour leur collaboration à Bruno Pebe (directeur commercial Ultimat Fishing)et Nicolas Cadiou (chargé de communication Ultimat Fishing) avec lesquels nous avons partagé expériences et connaissances.

 

Incoming search terms:

  • le mei!leur bas de ligne pour un one up shad
  • taille one up shad
  • one up shad
  • defi peche couleur one up
  • shad one up sawamura
  • Shad couleur dos vert et ventre orange est il bon pour le brochet
  • quand mettre couleur golden shiner
  • one up shad rose fluo
  • one up shad quelle couleur
  • One up shad quel couleur pour le brochet

5 Commentaires

  1. Le one up shad un pur bonheur, polyvalent a posséder absolument dans sa boite à leurres. Grâce à sa gamme complète de couleurs et tailles, on est presque certain de toujours avoir un modèle qui correspond à la pêche du moment.
    Un énorme merci pour cet article ultra complet, sur des questions qui reviennent très fréquemment. A présent quand on me posera la question, j’enverrai direct lire cet article. Bravo à Nicolas et Antoine, n’hésites pas si tu as encore des services à lui demander ça vaut le coup 😀
    Je partage sur la chaine FB

  2. Vraiment,une très bonne analyse,de l ensemble de la game One Up.
    Merci Nicolas Antoine et Bruno,pour les petits détails qui font très souvent la différence,lors dune sortie pêche.
    Codialement freddy

  3. excellent ls mais trop cher et trés fragile.

    • C’est l’éternelle critique du One Up, je te ferai donc l’éternelle réponse, c’est parce qu’il est fragile qu’il est bon ! Concernant son prix, nous sommes tous d’accord, il est un peu cher, mais sa production est complexe, de plus alors que la majorité des fabricants de shad proposent une dizaine de coloris, Sawamura en distribue plus de 70 ! (dont certains sont fabriqués en exclusivité pour l’Europe)je pense que cela engendre des coûts de production supplémentaire.

  4. Super article, vraiment intéressant et utile !
    J’ai pu confirmer quelques incertitudes ….

    Anthony

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *